fbpx

Edukiya

Les Métiers de la Santé et du médical – partie 2

Et voici la partie 2 ! 🚑 Retrouvez ici la partie 1 📹 https://youtu.be/W10DJb5jtac

⚕️ Indispensable pour la bonne prise en charge des patients, les métiers du secteur de la santé sont en constante demande ☀️☀️☀️ . Il regroupe les métiers du médical, du paramédical, technique et de l’administration médicale. 🦷 💊 Une bonne formation 📚 , la rigueur et la passion d’aider les autres sont les atouts nécessaires pour exercer en tant qu’infirmière, anesthésiste ou pharmacien(e). 👩‍⚕️👨🏿‍⚕️

Que vous souhaitiez poursuivre de longues études ou pas, l’insertion est possible dans l’univers de la santé 🏥. Avec la satisfaction personnelle de faire une réelle différence dans la vie des autres.

Les professionnels du secteur peuvent exercer dans les cliniques et cabinets, laboratoires, institut de recherche, industrie pharmaceutique, en maison de retraite, en magasins d’optique, dans la fonction publique hospitalière…

Zoom sur quelques métiers : 

  • Le Technicien.ne d’analyses biomédicales

Le technicien de laboratoire d’analyses médicales réalise et traite des prélèvements biologiques (sang, urine…) afin de mieux prévenir ou soigner les maladies.
Il/Elle informe ensuite le médecin/phamacien biologiste en vue de confirmer ou d’infirmer un diagnostic, de traiter une maladie ou d’assurer un suivi thérapeutique.
Le technicien de laboratoire manipule toujours du sang humain, des tissus organiques ou des urines, à la recherche de virus, de microbes ou d’anomalies (excès de sucre ou de cholestérol, insuffisance de globules blancs…), en plus du microscope et son ordinateur.

  • L’Opticien.ne-lunetier.e

C’est un.e spécialiste de la vision et de l’équipement en verres, lunettes et lentilles cornéennes.
L’opticien-lunetier réalise, adapte, commande, délivre et vend des équipements de correction de la vision, en particulier des lunettes et des lentilles. Son métier se situe à mi-chemin de la santé, de la technique, du commerce.
A partir de l’ordonnance de l’ophtalmologue, il détermine la correction souhaitée et commande les verres. Puis il effectue le montage qui consiste à centrer, découper, polir et insérer les verres dans la monture des lunettes.

  • L’Orthophoniste

L’orthophoniste prévient, évalue et traite les troubles de la communication orale et écrite, ainsi que les troubles de la parole et du langage qui y sont associés. Pour cela, il fait appel au jeu ou à des exercices adaptés à chaque patient, en particulier chez les enfants
L’orthophoniste intervient sur prescription médicale pour les retards du langage, défauts de prononciation (dyslexie, dysphasie, bégaiement, zozotement), mais aussi difficultés d’écriture ou de calcul. Au-delà des troubles du langage écrit et oral, l’orthophoniste rééduque aussi les troubles neurologiques (exemple : maladie d’Alzheimer), les troubles du spectre autistique, les personnes atteintes de surdité, de maladies génétiques ….

  • Le.a préparateur.rice en pharmacie 

Le préparateur / la préparatrice en pharmacie seconde le pharmacien dans l’accueil, la préparation et la délivrance au public des médicaments. Il/Elle peut conseiller les clients dans le choix de médicaments en vente libre et la posologie. Il/elle est chargé(e) de préparer les prescriptions médicales dans le respect strict des doses et des normes d’hygiène. Il/elle gère les stocks de médicaments de l’officine en vérifiant les livraisons et en éliminant les produits périmés. Il/elle peut aussi travailler en hôpital.

  • Le.a Directeur.rice d’établissement de santé : hôpital, clinique

Un hôpital est une véritable entreprise dirigée par le directeur d’hôpital. Celui-ci gère tous les aspects de son établissement (finances, personnel, gestion, etc.) dans une recherche permanente de qualité et de performance.
il gère les ressources humaines : recrutement et encadrement du personnel. Il doit résoudre les éventuels conflits entre services
Veillant à l’équilibre des dépenses et des recettes, le directeur doit savoir négocier pour obtenir des moyens supplémentaires quand il lui faut renouveler ses équipements et les matériels
Il a donc au préalable un diplôme en gestion, droit, administration économique et sociale, administration publique

  • Le.a Technicien.ne d’équipement médical

Scanners, salles de radio télécommandées et numérisées et incubateurs… le technicien biomédical est le garant du bon fonctionnement du matériel dans un établissement de soins. Il/Elle intervient pour l’achat et les commandes, garantie la fiabilité du matériel avec des tests, l’entretien l’équipement (maintenance), signale les déficiences éventuelles
Il/Elle peut travailler en indépendant en obtenant à minima un Brevet de technicien en électrotechnique avec une expérience du matériel médical. Ces compétences sont demandées en Afrique de l’Ouest notamment.
Un poste réservé aux candidats rigoureux et curieux des avancées technologiques.

Les autres métiers du secteurs :

• Neurobiologiste
• Medecin militaire
• Diététicien.ne | nutritionniste
• Audiologiste | Audio prothésiste
• Gestionnaire Des Affaires Médicales
• Technicien.ne d’information médicale
• Data manager clinique
• Avocat.e en droit des brevets
• Ingénieur.e en biotechnologies | biomédical
• Technicien.ne en imagerie médicale | échographie
• Ambulancier.e

=> Les fiches métiers détaillées ICI

Les qualités pour y réussir :

Ces métiers correspondent à des personnes qui ont une fibre « investigateur » et « sociale ».

  • Un sens de l’analyse et de la précision
  • Un esprit critique
  • Le goût pour le travail en équipe
  • Une bonne culture scientifique et de la curiosité
  • Etre capable de donner des explications claires (pédagogue) et de la patience
  • Etre capable d’encourager le patient et démontrer de l’empathie
  • Créer et maintenir des relations de confiance
  • Etre accueillant et avoir le sens du service
  • Savoir garder son sang froid
  • Le respect de l’éthique et de la confidentialité du patient en toutes circonstances

Prérequis et formation d’accès au métier :

Les étudiants dans le domaine de la santé ont majoritairement un baccalauréat scientifique. Selon les pays, certaines fonctions notamment paramédicales sont ouvertes à tous les types des baccalauréat. Les facultés de médecine, de pharmacie et d’ odontostomatologie (dentaire) à l’Université et les écoles des infirmiers, sages femmes et professionnels de santé sont des passages obligés pour obtenir un diplôme d’état.

Le champs est vaste allant :

du diplôme de niveau BAC+2 en tant que Technicien.ne, en passant par le Master (BAC+5) sciences de la santé publique ou encore gestion des structures médico-social jusqu’au Doctorat en médecine par exemple. Dans les pays francophones d’Afrique, ce dernier s’obtient en 7-8 ans d’études, et il faut compter 3 à 5 ans pour se spécialiser ensuite.

 

Besoin d’aide pour définir votre choix de métier ou de formation ?

Pour éclairer le choix de l’orientation de manière ludique et concrète, je vous invite à lire  « mission orientation : mon aventure en 10 étapes pour trouver ma voie et réussir mon choix métier-formation » =>

📙 Pour te procurer le livre MISSION ORIENTATION 📙 rendez-vous ICI 👉🏾 https://edukiya.com/missionorientation/

Vous avez aimé cette vidéo ?

Laissez un avis positif en commentaire et likez la vidéo !

A très bientôt sur Edukiya.com

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaire.
  • Ajouter un commentaire
    Fermer
    Malheureusement, nous n'avons pas pu confirmer votre inscription :(
    Votre inscription est confirmée ! Merci pour votre inscription - Au fait avant de se quitter ⭐ pour comprendre vos besoins et mieux vous servir, on a quelques questions (3 minutes chrono). C'est par ici 🙌 https://form.typeform.com/to/jtVBoPOG, A très vite
    Newsletter-edukiya-orientation-etudes-superieures-en-afrique-de-l'ouest

    Comment choisir ton MÉTIER? 🎓

    X
    close
    Thanks !

    Thanks for sharing this, you are awesome !